top of page
  • Photo du rédacteurMel

Bâton de fumigation - Smudge Stick

Dernière mise à jour : 15 nov. 2022


La fumigation est une pratique ancestrale dont les premières traces remontent à l’ère préhistorique.




  • Pourquoi bruler des plantes chez soi ?


Les utilisations sont multiples : désinfecter l’air, purifier une pièce/un objet/une personne, calmer des émotions violentes,


Dans la plupart des cas, il s'agit vraiment d'établir un rituel bénéfique pour nous ancrer dans notre pratique et le moment présent.


Il y a aussi la symbolique du geste d'amener de l'énergie positive chez nous.


  • Origine


Partout sur la terre à travers l'histoire, on constate l'utilisation de plantes dans les fumigations.


Par exemple ;

Les Asiatiques utilisaient l’encens comme offrande aux Dieux.

Les Grecs anciens purifiaient leurs temples en brûlant des branches de thym

Les amérindiens du Nord utilisaient des bâtonnets de sauge blanche et de cèdres pour entrer en communication avec les esprits de la nature, purifier les lieux.

En Amérique du Sud, les chamans Incas et Maya utilisaient les fumigations lors de rituel sacré, pour protéger mais aussi communiquer avec les anciens.

Dans l'Antiquité et au Moyen Âge, le genévrier était employé pour désinfecter l’air des rues et ainsi chasser la maladie lors des épidémies de peste et de choléra.


Les exemples sont multiples, ce n'est qu'un petit extrait.




  • Utilisation sans risque


Toute combustion émet des substances, c'est perceptible par la fumée qui s'en dégage.

Les bâtons de fumigation peuvent produire des molécules toxiques telles que des particules fines, des composés organiques volatils (COV) et des hydrocarbures aromatiques polycycliques (HAP).


Par conséquent, par mesure de précaution, il est important de :

  • Ne pas utiliser la fumigation trop fréquemment

  • Retirer tous les être vivant de la pièce (animaux, plantes, bébé, mari, …)

  • Ne rien laisser de comestible dans la pièce (verre d’eau, nourriture, fruits,…)

  • Ne pas inhaler directement les fumées

  • Bien aérer la pièce que vous purifier.

  • Idéalement, passer un coup de chiffon à poussière humide et laver le sol pour débarrasser la pièce des derniers résidus neutralisés par la fumée.


  • Quelles plantes utiliser ?


Voici une liste non exhaustive des plantes disponibles localement et leurs utilisations :


Sauge Officinale : calme et apaise les émotions négatives

Rose : Aide à la méditation, augmente la compassion, favorise la paix - l’amour- la sagesse

Lavande: Purifie, protège et apaise.

Romarin: purifie, élimine les pensée négative, favorise la concentration – la paix – la clarté d’esprit.

Thym : aide à libérer le passé – les blocages mentaux, chasse la mélancolie et les sentiments négatifs. Stimule la mémoire, désinfectant

Origan : Antiinfectieux, aphrodisiaque, aide à la divination

Genévrier : Revigore le corps et l’esprit, crée un espace sain et protégé, détoxifie, aide au centrage et facilite l’ancrage pendant la méditation

Laurier noble : Purifie, protège, apaise, favorise le succès, réduit l’anxiété mais aussi apporte sagesse et clairvoyance

Sarriette : Stimule le psychique et dynamise corps et esprit

Menthe poivrée : favorise l’alignement et l’ancrage

Verveine citronnée : Aide à résoudre les problèmes psychiques et émotionnels, calmante, apaisante


  • Comment les faire soi même


Avant de passer à la récolte, prenez le temps de vous poser dans la nature. De prendre quelques longues respirations, vider votre esprit. Commencer à penser à votre intention, celle que vous voulez mettre dans ce bâton de fumigation.

Attarder vous à observer la nature qui vous entoure, les plantes que vous avez sélectionnées. Pour ma part, j'aime parler à la plante que je choisi, je lui explique ce que je vais faire et dans quel but. Puis je n'oublie jamais de la remercier pour ce don.


Taillez les plantes pour que vos branches aient toutes la même longueur et assemblez-les afin que les branches les plus frêles soient à l’intérieur et les plus touffues ou denses à l’extérieur. Votre bâton brulera mieux sans poches d'air à l'intérieur.


Ficelez, vos plantes avec une corde/ ficelle de chanvre, raffia, coton, lin (naturel et non teint) … Il faut bien serrer avant de nouer.


Laissez sécher minimum 1 mois avant utilisation dans un endroit frais, sec et sombre


Pour les pressé(e)s :




Comments


bottom of page